Jean Pierre Ceton
romans

LE BLOG DATE : notes des jours, chaque jour, parfois ou presque...

2015 // 2014 // 2013  // 2012  // 2011 // 2010 // 2009 // 2-08 // 1-08 // 2-07 // 1-07 // COMP'ACT 06

m'écrire

17 juin 2017

Une chroniqueuse invitée de France Info se lance dans une dénonciation rageuse contre Marguerite Duras, prononcé " Dura ", qui selon elle avait accusé la mère d'avoir tué son enfant dans un texte ''Coupable, forcément coupable'', avant d’être reprise par l'un de ses collègues : « Sublime, forcément sublime ! »

Duras n’aurait pas pu s'attacher à un mobile si peu racinien. Que la jalousie naisse du fait que le père de Grégory était devenu chef, c-à-d contre-maître. Et que cette jalousie à l'égard de ce qui était vécu comme de la réussite ait pu conduire au meurtre d'un enfant.

15 juin 2017

L'homme pourrait donc ne plus être omnivore, en tout cas pourrait ne plus manger de viande après des millions d'années de cette pratique. Trois cent mille ans si on préfère.
Cesser d'être des carnivores comme depuis toujours, cela devrait changer radicalement la philosophie humaine.

14 juin 2017

Plusieurs dizaines de villes -dont Le Havre depuis 2005, utilisent des machines à voter. En tout cas près d'un millions d'électeurs pouvaient voter par voie électronique dimanche dernier, comme pour la présidentielle.
Il n'y en a pas à Paris on se demande pourquoi ? Pourtant les bureaux parisiens semblent avoir du mal à trouver des bénévoles pour le dépouillement.
Les médias ont très peu fait état de ce vote électronique, sans doute qu'il est plus spectaculaire de filmer des enveloppes tomber dans des urnes qu'ensuite on compte une à une avant de les ouvrir pour en sortir les bulletins que l'on compte également...
Sinon on voit une personne faire son choix sur l'écran d'une machine sans rideaux mais protégé cependant des regards des voisins. Quant au dépouillement il ne fournit pas d’images puisqu’il est automatique et immédiat.


11 juin 2017

D'une interview de Salman Rushdie à L'Obs, il a été retenu qu' «Il faut arrêter l’aveuglement stupide» face au jihadisme qui consiste à dire que «cela n’a rien à voir avec l’islam».
Mais pas cette autre déclaration selon quoi « Le présupposé constant de la gauche, c’est que le monde occidental est mauvais ». Ce qui n'est pas rien non plus, surtout si l'on ajoute "Pas que la gauche"!


8 juin 2017

Avoir confié à l'AFNOR une réforme du clavier AZERTY c'était s'attendre à du compliqué et pas à du novateur si l'on retient l'accès à leur formulaire pour donner son avis plutôt restrictif.
Pour l'instant le choix serait entre un AZERTY légèrement modifié et un nouveau clavier de type BÉPOÈ.
Hélas pas d'option pour le clavier alphabétique qui est pourtant le plus logique et le plus naturel auquel les primo-accédants au clavier n'auraient pas de mal à s'habituer.

Font pitié la ribambelle d'intellos médiatiques qui pestent grincheux face à l'élection de Macron à la présidence.


2 juin 2017

On se réjouit des mesures de la loi dite de moralisation. En particulier la suppression de la « réserve parlementaire » dont les français ne connaissaient pas l’existence à part la petite minorité qui en profitait.
Par ailleurs le projet prévoit que les anciens présidents ne siégeront plus au Conseil Constitutionnel, à savoir si cette mesure s'appliquera aux déjà anciens présidents ou seulement aux futurs.
En revanche le projet ne met pas en cause les avantages excessifs accordés à ces anciens présidents. Y compris pour le dernier qui part avec 7 collaborateurs, en plus des personnels dédiés au bureau, voiture de fonction, protection etc... Des avantages qui ne reposent pourtant que sur une lettre circulaire du premier ministre Fabius en 1985.
D'eux-mêmes, maintenant qu'ils sont quatre, ces anciens présidents auraient pu réduire ces privilèges. Mais non cela ne semble pas être le cas, ni probable ni plausible !


23 mai 2017

L'ancienne ministre de l’Éducation a été accusée dans une émission de télé d'avoir initié une réforme de l’orthographe, en réalité promue par le gouvernement Rocard en 1990, qui avait créé pour cela le Conseil supérieur de la langue française, et finalement approuvée par l’Académie française (après y avoir été hostile, avant de le redevenir de nouveau).
Cette réforme, dite « rectifications de l'orthographe » est appliquée depuis une décennie au moins au Québec, y compris aux examens, mais elle ne l'est pas ici en France. En particulier dans l’édition de littérature, sinon les lecteurs penseraient qu'il y a des fautes, argumente-t-on. Elle a toute de même été intégrée dans les manuels scolaires en 2016, ce qui est à l'origine de l'accusation portée à tort envers l'ex Ministre.
Noter la violence de l’accusation, comme si c'était criminel de réformer l'orthographe alors que ce serait sûrement une manière de défendre la langue que de poursuivre cette réforme. Sauf que les forces réactionnaires qui la combattent parviennent à influencer la majorité des gens, même ceux qui en pâtissent de cette « bonne » orthographe souvent illogique et punitive.


22 mai 2017

Au bout d'une demi-heure d'un film capté par hasard sur une chaine grand public je commence à déprimer au point de me demander si je ne serais pas en train de regarder un film des fameux frères Dardenne. Et oui, après vérification, oui !

Annonce du ministre, les profs ne seront plus contrôlés mais soutenus. Sauf à devoir affronter la technostructure pour qui il est bien « encré » dans leur cerveau que le contrôle est un contrôle !
Id pour l’administration fiscale à qui il sera demandé désormais de conseiller les impétrants sortis des lignes, et pas forcément de les sanctionner.


20 mai 2017

S'interroger sur la sur-présence médiatique du procès du meurtrier en série de jeunes enfants, d'autant que ce serait le 6eme déjà et que cela va continuer puisqu'il vient de faire appel.

Comme tous les ans un troupeau d’une trentaine de bovins sauvages s'est installé sur une des plus belles plages du golfe d’Ajaccio, située à cheval entre les communes Coti-Chiavari et Pietrosella... la divagation animale est un problème ancien qui concerne toute la Corse (AFP)


8 mai 2017

Retour à la normale, la moitié du temp des interventions politiques sur les médias n'est plus réservée à l’extrême droite !

D'un côté le Président élu qui demande de ne pas siffler ses adversaires et de l'autre des politicards qui persistent à languer de bois en toute mauvaise foi.


6 mai 2017

Prêt à voter, déjà pour dire qu'on n'en veut pas, jamais, de l’extrême droite. Et puis aussi finalement pour élire un président jeune, ouvert, intelligent, civilisé, qui va bousculer les inerties !


5 mai 2017

Avant de se rendre au débat la candidate d’extrême droite avait manifestement pris un calmant dopant qui l'a fait dérailler à plein de reprises autant que sortir tous les clichés qu'elle pouvait, même sans rapport les uns avec les autres.
L'effet du "medoc" était visible notamment à travers un rire ricanant quasi délirant, pas loin de celui provoqué chez un « malade mental » par un traitement surdosé.

L'homme tranquille chez lui qui croit qu'en coupant la télé ça va faire taire l’extrémiste qui parle !

2 mai 2017

On se plaint à juste titre que beaucoup de posts sur les réseaux sociaux colportent des commentaires orduriers. Mais comment expliquer qu'un philosophe, fondateur d'une université populaire, s'y laisse aller et utilise des « termes injurieux pour commenter les résultats du 1er tour de l'élection présidentielle » (Le Monde) ?

30 avril 2017

« Le programme de l’extrême droite va vers la démocratie illibérale du Premier ministre hongrois », déclare au Monde Jean-Yves Camus.
Peut-être devrait-on parler plus clairement de démocratie non-libérale, puisqu’elle n'est pas libérale tout comme la « démocratie » russe, turque ou chinoise etc.
Sauf que pour les plus politisés à gauche et à l’extrême gauche « non-libérale » pourrait avoir un sens positif !

28 avril 2017

Ce qui est grave chez la candidate d’extrême droite, bien sûr son idéologie primaire d'exclusion, mais c'est surtout la pratique avec simplisme et violence de cette idéologie par ses militants.


24 avril 2017

Les résultats sont ceux des sondages de la dernière semaine de campagne. La candidate FN n'était pas sous-évaluée.
L’abstention a été plus faible qu’annoncée, elle se situe dans la moyenne des dix présidentielles de la Vème République.
Les estimations de 20h étaient proches des résultats définitifs, sauf ceux diffusés par la première chaîne (23% à égalité pour les deux candidats en tête, contre 24 / 22 selon les autres chaînes, Macron terminant avec 2,30% en avance).
Ces estimations n'ont pas été modifiées en fin de soirée par les résultats des grandes villes comme persistaient à le croire les soutiens du candidat de front de gauche, Mélenchon. Celui ci à 22h encore, annonçait que les résultats définitifs seraient différents de ceux dont il disposait à cette heure. Bel entêtement ou refus d'admettre sa défaite ?

Verbatim Mélenchon : « Ce ne sera pas le résultat qui a été annoncé depuis le début de la soirée qui sera le bon. En effet, le ministère de l’intérieur a réservé sa déclaration jusqu’à ce soir minuit Quoi qu’il en soit, et quels qu’ils soient,lorsque les résultats officiels seront connus, nous les respecterons »

Affirmation qui le fait passer ensuite par une poétique digne des années 1930, a la fois séduisante et inquiétante : « Mon beau pays, ma belle patrie, et vous tous les gens... patrie bien aimée, vous êtes un matin tout neuf qui commence à percer. »


23 avril 2017

A voté, a fait la queue, a trouvé le rituel très ancien (trop), a failli s'enserrer le rideau de l'isoloir autour du cou, s'est ému du choix offert, a rouvert l'enveloppe pour s'assurer du bon bulletin, a voté, a pris plaisir à voter, y serait bien retourné dans l’après-midi...


18 avril 2017

Un petit groupe de militants distribuent des tracts intitulés « Rien que la vérité ». Je ne sais les repérer sur l'échiquier. Vous, vous votez pour Poutou le trotskiste, je demande. Réponse : Ah non, lui il est trop dans le système !


15 avril 2017

J'avais pensé à cet ami la veille et voilà que le lendemain je le rencontre dans la rue. Il n'a pas l'air étonné. Moi oui, parce qu'il y a longtemps que je n'avais pas pensé à lui, et longtemps aussi que je l'avais vu.
Bien sûr j'aurais pu ne pas avoir pensé à lui la veille et néanmoins le croiser ce jour dans la rue. Ou encore, avoir pensé à lui la veille et ne pas le croiser dans la rue. Ou même n'avoir pas pensé à lui et ne pas le croiser non plus!
Oui mais.


13 avril 2007

Le président américain ex-candidat du repli qui se mondialise. A la formule habituelle de fin discours : "God bless America", il a ajouté : "and the entire world" !

La misère des orateurs même des meilleurs, ils vont buter au plus mauvais moment sur une lettre un début de mot et bredouiller un fiéblesse au lieu de faiblesse, sardi au lieu de samedi etc.
C'est parfois à l'entame d'une dernière envolée pour conclure, et paf ! il en sort la Fance au lieu de la France...


30 mars 2017/ 1er avril 2017

Un chroniqueur littéraire en plein dans le système dénonce la promo faite autour du livre. Selon lui, « le livre est partout, la littérature nulle part ». Au moins quelqu'un qui sait de quoi il parle.

«À la présidentielle, on veut nous imposer un scénario écrit d'avance» déclare Alain Finkielkraut.
Ce "on veut"'est un recours discursif auquel recourent les adversaires de la modernité depuis déjà une bonne décade, quand ce n'est pas "on voudrait nous faire croire que"... Toutefois sans jamais désigner qui est cet ennemi ?

il n'y aurait plus de lilas en fleurs à la Closerie mais des camélias roses!


29 mars 2017

Alvigna : « Quel con ! » je dis souvent, ou « quelle conne celle-là ! » Mais je dis encore plus souvent : « ce que je suis con, qu'est-ce que j'ai été con !
Et maintenant, depuis quelques jours, ce que je dis, c'est « il est fou, lui, complètement fou », à quoi répond un « je suis vraiment fou moi ! »


28 mars 2017

Comment mettre au féminin la phrase du Président de l’Eurogroupe : « Je ne peux pas dépenser tout mon argent en “schnaps”, (alcool fort) et en femmes, et ensuite demander de l'aide» ?
Je ne peux pas dépenser tout mon argent en “champagne ” et en hommes, et ensuite demander de l'aide ?

Bien sûr une femme n'aurait jamais sorti cette ânerie !


Le maillage social des comités de défense de la révolution dans chaque immeuble. A Cuba, oui, encore. Mais aussi en Chine. Bon, en Corée du nord, y a pas de social, il n'y a que du maillage.

Comme à la belle époque le gouvernement envoie une « mission de haut niveau » en Guyane pour tenter de ramener le calme. Il y a pourtant sur place des élus du Territoire reliés à internet !


27 mars 2017

Le ministre russe des affaires étrangère souhaite une nouvelle ère post-occidentale pour le monde. Il vise les nouveaux rapports de force d'un monde multipolaire où les USA ne seraient plus dominants. Et en conséquence l'Europe non plus.
Oui mais il souhaiterait surtout un basculement de l'influence idéologique sur les valeurs, des droits des humains à ceux des femmes, des minorités et des opposants. En gros il espère une préférence mondiale pour la démocratie non libérale.

Les « on nous ment, on nous cache des choses on se fait manipuler » réapparaissent, et pas seulement dans les rangs de l’extrême droite. Ça me fait de la peine, mais quand je les lis, je passe. Je suis juste désolé pour le mental des gens qui les lancent, et relancent par ce biais des canulars !

Même plus besoin d'échanger des coordonnées avant de se quitter, on peut se retrouver sur Messenger.


26 mars 2017

C'est la crédibilité du livre qui est en jeu avec les livres « spectacles » que l’édition sort de plus en plus souvent et de plus en plus vite. Comme ce dernier en date censé, selon Le Monde, dénoncer un « scandale d’État » alors qu'il met « en lien des événements souvent déjà connus, pour construire une machine à soupçons ».
Néanmoins ces livres profitent d'une force d'authenticité du livre bien plus grande que ce qui vient du net, ce pourquoi les livres alimentent les débats des télés.
Mais ce pourrait être de moins en moins vrai, car à force de sortir des livres peu crédibles, c'est la crédibilité du livre en général qu'ils mettent en cause.


25 mars 2017

25 mars 1957, c'est la fête à l'Europe ! Du moins ce devrait l'être, s'il n'y avait ces discours multiprésents selon quoi l'Europe est à bout de souffle, au bord de la dislocation ou en pleine crise existentielle. L’Europe a toujours été en crise ou presque. Qui se souvient des multiples facéties sur l'entrée (en 1973) du Royaume Uni ou de la politique de la chaise vide de la France etc.
En réalité l'Europe n'a jamais été aussi puissante et fédérée. La crise c'est son mode de fonctionnement. Elle n'a pas moins de souffle qu'il y a 60 ans où bien peu de gens pensaient que ce fameux traité aboutirait à ce qu'est l'Europe des 27 et ses 450 millions d'habitants, première puissance économique du monde, portant un panel de valeurs qui guident le monde.


24 mars 2017

Lu sur le net, à propos de La Suive : « Poésie et surprise au cœur d'une longue et superbe histoire d'amour, mue par cette obsession que la fiction ne devrait jamais finir.. » (Electre)


22 mars 2017

La contrôleure générale des lieux de privation de liberté (CGLPL), Adeline Hazan, rend aujourd'hui son rapport d'activité annuel. « La situation dans les prisons françaises est toujours aussi alarmante ». Et ce n'est pas, selon elle, le nombre de places supplémentaires qui réglera le problème!

Un discours pompier du ministre démissioné me paraît durer des heures. Surprise, les journalistes disent ensuite que la passation de pouvoir avec le ministre nommé à sa place a été courte

Que disparaisse tout ce qui fait vieille France à propos des candidats: La garde rapprochée, son QG, ses terres, le fief


20 mars 2017

Découverte dans le Finistère de tablettes gravées vieilles de 14 000 ans. Réjouissant qu'elles portent le même nom que nos tablettes numériques. Enfin, c'est le contraire !

Pour fêter la Francophonie on se précipite à l'Académie française qui pourtant, sous couvert de la défendre, bloque la langue sur l'usage précédent.

A la TV en général, quand on parle d'un livre on dit : ah, désolé je ne l'ai pas encore lu, mais très bien le titre, très révélateur !


16 mars 2017

134,7 millions d’habitants en 1998, sans doute plus de deux cent millions désormais, le Pakistan dit « pays des purs », ravagé par un conflit interne avec les islamistes, enclenche un recensement de sa population à base de tonnes de formulaires papier et de plus de 300 000 recruteurs mobilisés, et le double au moins de policiers et de soldats pour protéger ces derniers!

Les porte-paroles des candidats sont pires que les candidats, ils font preuve d'une mauvaise foi, d'un esprit de propagande comme de vrais politiciens, et en plus ils savent parler sur l'autre qui parle

Après Damoclès, toujours convoqué pour son épée, voici Mithridate qui surgit dans les commentaires politiques, ainsi le candidat de droiie serait Mithridatisé!

14 mars 2017

Que fait donc l'intellectuel Jacques Attali ces jours-ci ? Eh bien, à part réclamer les dix points forts des programmes des candidats qui de toute façon le plagient plus ou moins, selon lui, eh bien il publie un roman policier avec comme décor de fond des morts, des attentats et des clichés catastrophistes...

Contestation en Biélorussie contre le “Décret sur le parasitisme”, les personnes étant officiellement sans emploi depuis plus de six mois doivent s’acquitter d’une taxe annuelle d’environ 200 euros, cela concerne environ 470 000 personnes sur une population de 10 millions, et parmi elles l’écrivaine Svetlana Alexeievitch, prix Nobel en 2015, décrétée « parasite sociale ».


12 mars 2017

Le candidat du Front de gauche veut supprimer le « notabilat » pour les parrainages et lui substituer les citoyens. Bon, le mot ne figure pas dans le dictionnaire Trésor de la langue française, je propose de l'ajouter.

La secrétaire d’État aux victimes a raison de refuser de prononcer le nom du terroriste qui a tué des enfants en 2012 tandis qu'elle s’efforce de dire les noms des victimes ; Je trouve en outre qu'on montre trop les photos de ces terroristes.


Quelqu'un sur Euronews s’excuse de dire septante (ou nonante). Non, pas de quoi s'excuser. Pourquoi pas l'adopter comme variante, on peut dire soixante-dix ou septante, c'est du bon français. Nonante aussi.

8 mars 2017

Le populisme reprend par démagogie les stéréotypes les plus répandus sur le racisme, la peine de mort, les immigrés (etc.), qui se trouvent contenus dans les phrases de conversation de café ou de fin de diner mais aussi dans les expressions habituelles même si elles paraissent anodines. Et qui en réalité sont de fausses certitudes, des simplismes trop simples, des vérités apparentes à force d'être ressassées au long des temps.

Les antinumériques profite des rumeurs internationales sur le hacking russe pour interdire le vote électronique des français de l'étranger aux législatives prochaines. Mieux aurait voulu le maintenir quitte à annuler en cas de distorsion flagrante.

Le personnel politique n'est pas plus corrompu qu'il l'était il y a un siècle, même plutôt moins. Mais les règles ont changé et devraient se durcir encore !


6 mars 2017

Quand on parle de « situation très très grave » en France, on se prive de mot pour parler de la situation en Grèce ou même au Brésil et au Venezuela  par exemple!

Non à l'interdiction du portable au collège. Bien sûr il faut continuer d'en règlementer l'usage comme c'est déjà fait. Il faudrait au contraire en provoquer une utilisation active et régulière au service des cours, envoi des devoirs, de notes, de liens pour travaux, diffusion d’informations etc.

Non au port de l’uniforme. C’est plus possible, il a pas l'air de comprendre, ce candidat de droite que les élèves de la « génération z » ne se laisseront pas faire et que très vite ils customiseront leurs vêtements uniformes.


24 février 2017

"Qu'on en finisse avec l'Union européenne" clame la candidate d’extrême droite. On peut aussi être fier d'être citoyen de l'Union européenne.

Un autre candidat utilise très souvent l'expression "mais en même temps". En fait elle est constitutive de sa parole qui conduit à une autre proposition après l'affirmation d'une première proposition. Ça s'appelle sortir du simplisme.


23 février 2017

Annonce dans toute la presse de l'accroissement prévisible de l’espérance de vie jusqu’à 90 ans en 2030.
Que quoi ? Même avec la pollution, le réchauffement climatique, les perturbateurs endoriniens, les particules fines et les nanoparticules, et encore le tabac, les cancers, les accidents de la vie, et quoi encore, le burn out ?

En application de décrets signés le 25 janvier par Donald Trump, la répression contre les quelques 11 millions de clandestins vivant aux Etats-Unis se met en place jusqu'à l'expulsion. Qu'on n'ait pas à connaitre de telles mesures en France!


19 février 2017

On la croyait déjà en vigueur mais la loi vient (enfin) d'être votée qui permet l’autoconsommation par tout particulier ou entreprise de l’électricité qu'ils produisent.

Le TES, fichier regroupant l’ensemble des informations du passeport français et de la carte nationale d'identité, dont les données biométriques (visage et empreintes digitales) sera généralisé. Le recueil de ces données ne sera pas soumis au « consentement express et éclairé » du demandeur comme il avait été convenu entre le ministre de l'intérieur et la secrétaire d'état au numérique en novembre dernier.

Les obsédés de la faute d'orthographe ont noté zéro la ministre de l’éducation pour avoir écrit «  professionalisme » avec un seul n, alors que selon eux il s'écrit avec deux n. Pourtant il ne s'en prononce qu'un. Oui mais la règle l'emporte, qui fige l'usage sans en tenir compte.



17 février 2017

Sans être ronchon ni vouloir me joindre aux railleries des académiciens, le slogan pour les jeux olympique à Paris « made for sharing » est ampoulé et faux. C'est un mauvais slogan, déjà utilisé, dont on sent trop qu'il est fait pour plaire aux anglo-saxons du fait d'être en anglais et surtout d'envoyer un signe humaniste que personne ne contestera.
On aurait dû utiliser au moins des mots français connus du monde entier comme "oui, je t'aime ou bienvenue" ! Pourquoi pas un simple « Oui Paris 2024 » ?

Parades d'enfants dans l'est de la Chine pour commémorer la fin des sacrifices humains pratiqués au fil des siècles pour se protéger des démons.

Le soir, les samedis et dimanches sont les moments durant lesquels les travailleur.e.s peuvent se rendre dans les bibliothèques publiques, il faut donc qu'elles soient ouvertes à ces horaires.


15 février 2017

Un couple d’amoureux, coupables de s’être enfuis ensemble, abattus dans un district du nord-est d’Afghanistan par les parents de la jeune fille, âgée de 18 ans, qui avait été récemment mariée de force.

Le candidat de droite empêtré dans son utilisation du « crédit affecté à la rémunération de collaborateurs » va déjeuner dans les bureaux du précédent président de la république.
Pas une très bonne idée pour se blanchir si l'on sait combien ce lieu illustre l'énormité des privilèges dont bénéficie l'ex-président, tout comme les deux autres.
« Bureau » donc avec restauration, personnels, chauffeurs, voiture, salaires exorbitants cumulables, carte illimitée de voyages sur SNCF et Air France... C'est pourtant l'actuel president du Conseil constitutionnel qui en a établi la regle étant Premier minsitre dans les années 1985.

« Le monde occidental ne sait plus qui il est » dit Philippe Bénéton. Il ne dit pas que les sociétés traditionnelles ou fondamentalistes le savent où elles sont.


11 février 2017

S'il y avait eu au moins une femme policière, l'interpellation du jeune à Aulnay-sous-Bois aurait-elle été marquée de telles violences ?

"La première ministre britannique", ou "écossaise", entend-on de façon répandue. L'expression avec accord au féminin est désormais acceptée tandis que les conservateurs de la langue en faisaient leur combat hier et souterrainement toujours aujourd'hui.

Zygmunt Bauman qui vient de mourir était adulé, au moins cité comme référence, par l’élite philosophique de la planète occidentale, ne serait-ce que pour son entreprise de critique de la modernité.
Pourquoi n'avait-t-il pas choisi d’être le critique de la passéité ?



6 février 2017

Ce qui est rassurant, un peu, dans le vent Trump, c'est qu'il y a de fortes résistances des citoyens mais aussi de l’administration.

Une femme accuse les automobilistes d'être devenus des barbares qui ne respectent pas les passages piétons. Justement c'est une nouveauté d'il y a quelques années dans le code de la route, la priorité est désormais accordée aux piétons contrairement à la pratique séculaire de la voiture. Ne sont pas devenus des barbares, il en reste!

Dans une maison de la Nouvelle-Orleans où j'ai habité plusieurs semaines dans les 1990, il y avait un chien qui s'appelait Trump. Du nom de celui qui était déjà populaire pour avoir fait fortune même s'il avait déjà fait faillite ou s'il allait y tomber. Même s'il ne parvenait pas à se faire désigner candidat à la présidence à quoi il était déjà le seul à croire. Le chien Trump de la Nouvelle Orléans était un basset aux longues oreilles qui est mort quelques semaines après mon départ. Trump, lui, a fait son chemin !



4 février 2017

On doit abandonner tout de suite le geste du pouce levé sur poing fermé pour indiquer la victoire ou la complicité. Et laisser ce geste, trop ridicule chez lui, au président par erreur Trump.

Le langage, le langage ! La plupart ne se rendent pas compte des mots qu'ils utilisent, par exemple quand ils parlent d'un monde en déroute ou de la démocratie à bout de souffle... Ou encore quand ils disent jeter le bébé avec l'eau du bain.
Mais le candidat du front de gauche se rend-il compte qu'il use et abuse du coup de balai à donner et du ménage qu'il faut faire, empruntant ainsi des expressions à l’extrême droite fasciste ?

« Rien n'est plus banal que la nouveauté » petites phrases parmi les perles de Rouart dans son dernier roman, qui est une vraie parodie d'un roman de base du 19e siècle


30 janvier 2017

Les débats entre opposants de gauche à la télé hier étaient très agressifs au point qu'à un moment je me suis effacé !
Certains chroniqueurs en étaient stupéfaits de les voir se disputer, sans s'écouter ni se laisser parler, comme des ennemis, illustrant parfois la haine entre les deux gauches irréconciliables.
A l'amertume des perdants répondait une arrogance des vainqueurs, de certains en tout cas, parlant de la ligne du parti comme à un congrès léniniste soviétique. Avançant avec ostentation des « je suis pour le collectif » ou « Je suis pour le nous et non le je »... tandis que les autres avouaient déjà leur départ pour un autre candidat.

Stupéfiant, le moindre des candidats, mais pas seulement ceux relégués à quelques pourcent, est persuadé qu'il peut être élu. En dernière date, Rama Yade : je suis certaine que je peux gagner cette élection !


28 janvier 2017

Un excès de mortalité de 8000 personnes en décembre et janvier ? La grippe, le froid l’expliqueraient. Mais aussi et surtout l'attente sur brancard dans les services d'urgences, ce qui semble être une bonne tradition des urgences, même si des lits ont été supprimés.

On voit un homme, là, un peu pitoyable de beaufferie, devenu président par erreur, qui se met à défaire un peu tout ce qui avait été construits comme éléments civilisés dans le monde.

Mais qu'est-ce qui peut faire courir le philosophe Onfray à vouloir absolument démontrer que la civilisation occidentale est en déclin ?


23 janvier 2017

« S'il n'y avait pas de pollution » dit ingénument un journaliste de Libé ? Mais c'est pas possible, se reprend-il, parce qu'il faudrait revenir avant l'ére industrielle.
Sauf que 50% de la pollution récente à Paris était due au chauffage au bois qui émet des particules fines.
D'ou on pourrait conclure qu'en fait l'air était pollué avant l’ère industrielle.


21 janvier 2017

"Américan first", la honte! L’Amérique d'abord et les américains aussi. Soi d'abord, moi en premier.
« Égoïste ! » on aurait traité à la petite école l'auteur d'une telle revendication.
Affreux égoïste, on peut bien le traiter ainsi d'affeux égoiste ce nouveau président qui ne semble pas en ressentir la moindre gène. Qui en tout cas nous sort ça au premier degré!
Oui mais si ce sont les peuples qui veulent ça ?

Ce serait à vérifier. Sans doute pas tous les peuples ni tout le peuple, certainement pas.
Ou alors, si c'était vraiment le peuple qui voulait ça, il faudrait combattre les aspirations du peuple !
 
15 janvier 2017

D'accord se laver les mains, et même éviter de se serrer la main, peut-être ne pas retirer le gant comme je le fais en général.
Mais s'embrasser ? On peut éviter de s'embrasser ou bien s'embrasser pas trop chaleureusement. En principe on doit se tenir à moins de 40 cm des postillons de quelqu'un et du coup garder cet autre à moins de 40 cm de ses propres postillons.
Oui, mais le baiser ? Est-ce qu'on censure la pratique du baiser pendant quelques semaines ? Le baiser avec la langue tant qu'on y est, avant ou pendant l'amour.
Surtout s'il s'agit d'un premier échange d'amour, non, on ne peut pas empêcher ce baiser, alors tant pis pour la grippe.


13 janvier 2017

« Les dirigeants chypriotes auraient accepté jeudi à Genève de poursuivre les négociations afin de parvenir à la réunification de Chypre » (agence de presse).
Vont-ils y arriver ? Allez un petit effort !


1er janvier 2017

A regarder en boucle les feux d'artifices et autres festoiements qui ont marqué le passage à l'an 2017 de Auckland à San Francisco on se dit que la Terre est une planète heureuse comme jamais elle n'en a fait la démonstration, en tout cas de façon si massive.
Et puis un terroriste réussit à assombrir cette vision. Il ne s’agit pourtant que d'une action individuelle dont il semblerait que l'une des motivations soit de se « racheter ». De se laver de ses fautes pour gagner le paradis !


1er décembre 2016

L’explication la plus sympathique du mauvais classement des jeunes français en mathématiques est que l'objectif de l’enseignement est d'en faire des citoyens à la culture diversifiée et non des scientifiques

Voir les bouleversements provoqués par la féminisation dans l’orthographe:  « A la sortie, la députée avait assurée qu'il n'y avait pas matière à polémiquer ».

Le plus beauf, ce qui fait le plus pitié, c'est le « y'en a pu », l’oral rapide populaire de « plus » en « pu ». Ça se fait « pu », ça devrait « pu » se faire !


30 novembre 2016

Je croyais que les Bouddhas géants de Bamiyan (Afghanistan), dynamités en avril 2001 par les talibans, avaient été reconstruits grâce à des fonds japonais. Non, il n'en est rien. Il faut se contenter d'images anciennes ou bien de projections laser pour continuer de visualiser ces Bouddhas.

Le président de la République a envoyé au secrétariat général du Bureau international des expositions la candidature de la France à l’Exposition universelle de 2025 sur le thème « La connaissance à partager, la planète à protéger ».

Que la Chine continue d'investir dans la construction de nouvelles centrales au charbon malgré une surcapacité de ces centrales s’expliquerait par la politique de maintien de l'emploi menée par les gouvernements locaux.

22 novembre 2016

Ça m'a fait pitié de voir ces gens faire des queues de 1h et demie pour voter alors qu'ils auraient pu voter depuis n'importe quelle machine connectée.
Et aussi de constater la continuation d'un rituel ancien, urne, isoloir, bulletin de vote, émargement, et ce en raison de la méfiance des responsables autant que des gens à l'égard du numérique qu'ils croient peu sûr.

En Turquie, retrait d’un projet de loi prévoyant l’annulation d’une condamnation pour agression sexuelle sur mineure si l’agresseur épouse sa victime.
Bon, le texte est reparti pour discuter d'une nouvelle version en commission, évidement très majoritairement constituée d'hommes, ce qui ne serait pas forcément grave s'ils n’étaient pas grand-machistes !

On va finir par se sentir encercler par les régimes autoritaires.

20 novembre 2016

Prière de rue catholique hier à Port Royal, sur le trottoir bordant la Closerie des Lilas. Une cinquantaine de personnes agenouillées récitent le « je vous salue marie ».
Victor Cherre hausse la voix : « Qu'est-ce que c'est que cette histoire, il ne doit pas y avoir de prières de rue, pas pour les musulmans mais pas pour les chrétiens non plus ».
La femme qui cherchait à lui glisser un tract se mure dans un silence de croyante certaine d’avoir raison.
La prière de rue se révèle être une action antiavortement.

Les clichés que ressassent les médias machinalement : « Le système est à bout de souffle ». « La démocratie ne marche plus ». « Le peuple est en colère ». « Pas de différence entre les politiques des gouvernements qui se succèdent » etc.
Même le péquin de la rue le répète consciencieusement.

Oublier l'homme, sa vie et ses allants fascistes. Garder de Le Corbusier, ses belles oeuvres et ne voir que ça. Comme pour Celine et bien d’autres.


9 novembre 2016

C'est quand même grâce à Axelle Lemaire qu'il y aura un débat au parlement sur le fichier TES (titres électroniques sécurisés) annoncé par décret le 1er novembre 2016.
Pourtant elle a été maltraitée sur un plateau TV où on lui a conseillé de « la » fermer. Par le ministère de l’intérieur ou l'on déclarait ne pas communiquer à propos de ses décrets « avec » une secrétaire d’État, bien que celle du numérique !
Elle a raison de mettre en cause la technostructure administrative qui « se contrefiche du moment politique ». De l'administration qui impose sa raison aux politiques.


1er novembre 2016

Dans l’ambiance quotidienne de publication de « rapports » toujours inquiétants et souvent alarmants, voici ce titre pernicieux du journal Le Monde  : « L'hostilité envers les pauvres s'exprime de plus en plus ouvertement en France ».
Pernicieux, parce que la lecture de l'article n’apporte pas de données globales appuyant cette affirmation. Et parce que ce titre est repris par la presse comme une information qu'il n'est pas.
Le comportement à l'égard des pauvres a surement changé. Ne serait-ce que parce que l'aide au Sdf s'est accrue (camion douche ou coffre-fort électronqiue par exemple), pas assez surement.
Il se trouve que dans la journée j'avais vu sur Facebook une interview d'un SDFdu bout de la rue filmé par une voisine pour qu'il puisse s'exprimer.


31 octobre 2016

De grosses attaques médiatiques contre les algorithmes de Google viseraient à mettre en cause tout le numérique.
Qui a peur des algorithmes de Google ne doit pas se servir de Google, il y a d'autres moteurs de recherche comme Qwant qui ne trace pas ses utilisateurs.
Qui n'en a pas peur peut continuer d'utiliser Google.
Sinon, consulter une encyclopédie papier, sauf que la mise à jour est vraiment un peu compliquée à obtenir.


28 octobre 2016

WWF aime les chiffres ronds, en tout cas tels que diffusés par la presse : 60% de la population animale a disparu en 40 ans.
WWF aime bien les annonces catastrophiques : « On assiste à une régression de la vie sur terre... Alarme sur l'état de la Planète : les espèces disparaissent à un rythme sans précédent... Moitié moins d'animaux sauvages en 40 ans ».
Comment a procédé WWF ? Elle a étudié 14.152 populations appartenant à 3.706 espèces vertébrées.
Quel est l'objectif de WWF, faire peur ou faire prendre conscience ?
En tout cas, cette information de source unique a été reprise sans le moindre questionnement par tous les médias.

21 octobre 2016

C'était une revendication de la droite-droite d'éradiquer l’héritage de mai 68.
Voila que le fameux souverainiste de gauche Chevénement appelle à refermer la « parenthèse » de mai 1968, afin dit-il d'en revenir aux valeurs républicaines traditionnelles.
Comme si l’apport de la révolution de « 68 » pouvait être placé dans une parenthèse alors qu'elle a transformé le mental de la société. En tout cas apporté la libération sexuelle, la libération des femmes, la liberté syndicale etc.
Sans compter l’énergie à se libérer du vieu monde !


13 octobre 2016

Pour montrer leur indignation face aux propos tenus par Hollande sur la justice (une institution de lâcheté... Parce que c'est quand même ça, tous ces procureurs, tous ces hauts magistrats, on se planque, on joue les vertueux... On n'aime pas le politique), les deux plus hauts magistrats de Paris avaient revêtus leurs habits les plus archaïques sur fond d'or, de pourpre et d'hermine.
Cet apparat va plutôt en défaveur d'un corps, comme ils disent, dont les membres ne seraient pas des lâches !
En tout cas, ils ne sont pas en risque sur  le front comme les politiques...

Ce livre d'entretiens de Hollande avec des journalistes du Monde est une enquête journalistique, donc pourvoyeuse de potins.
Cependant il a l’avantage de jouer la transparence à la manière de Wikileaks, sans être des fuites puisque ces entretiens sont donnés volontairement.
Résumé des réactions de la presse : Hollande s'est pris les pieds dans le tapis !

En fait il sort de la langue de bois et semble dire ce qu'il a à dire sur le moment des choses.


10 octobre 2016

L'euro et l’Europe vont ils résister à l'offensive en forme de coups de boutoir de l'économiste américain Stiglitz ?
Je pense plutôt que oui, mais je commence à craindre son offensive médiatique.
D'autant qu'il a le culot de se poser en pro-européen, alors même qu'il prédit plus ou moins la destruction de l'Europe.
Il a des arguments économiques à quoi on peut en opposer d'autres. Sa conviction apparait plus forte que ses arguments.
Comme tout bon américain il est méfiant de l’Europe et surtout de cet Euro malgré tout concurrent du dollar.

Le UK n'a pas voulu quitter l'Europe. Non, son peuple a voté contre l'immigration, précisément contre la liberté de circulation des personnes qui est la règle de principe à l’intérieur de l'UE.


7 octobre 2016

En 20 ans le monde a changé... Il y a 20 ans ce n'était pas comme ça,... 20 ans, c'était 1996

Sur le parcours de la nuit blanche : « Qu'est-ce tu vois ? Tu l'as vu ? Il est où ? Mais quoi ? Je ne vois rien. »

Environ 6.055 migrants, l’un des chiffres les plus élevés de l’année, ont été secourus ce lundi mais 9 ont trouvé la mort au large de la Libye


4 octobre 2016

Pourquoi les personnages d'un roman contemporain s’écrivent pas courrier postal (pourquoi pas d’ailleurs?) ?
Parce qu’ils ont peur d’être piratés, s'ils s’écrivaient par mail (oubliant qu'à une époque des pirates décollaient les enveloppes à la vapeur d'eau) !

Les critiques adorent le réalisateur Tim Burton, en fait ils sont comme lui.
Il a aimé le roman dont il a tiré son film avant même de l'avoir lu.
Eux ils aimaient son film avant de le voir.

Les bureaux de vote fermeront à 19 heures et non plus à 18h lors de la prochaine présidentielle afin de limiter la divulgation des résultats prématurés. Ce qui est une préocupation du passé révolu.


2 Octobre 2016

« It’s for the European Union – the remaining members of the EU – to decide what the process of the negotiation is. » Teresa May.
Ainsi l'on voit comment la première ministre britannique appelle l'Union européenne : « Les membres restant de l'UE ».
Si ce n'est pas de l'égocentrisme, c 'est au moins un déni de réalité.
En tout cas, Brexit ou pas, l'UE reste l'UE tandis que UK est bien le ''leaving member'' de l'UE.


1er Octobre 2016

D'impuissance, on cache dans un coin de sa tête l'horreur de la guerre en Syrie et la rage qui en résulte. Autant qu'elle résulte de l'arrogance meurtrière de chefs de guerre qui bombardent des villes, tuant des civils de tous âges.
Juste à espérer qu'un jour ils seront jugés devant une cour pénale internationale comme c’est arrivé pour un certain nombre d'autres barbares.


27 septembre 2016

« Puisque tout est fini » lance dans une tribune à Libération un groupe de jeunes gens s'appelant Catastrophe « alors, faisons ce que nous voulons ». C'est ce que j'en retiens.
Des jeunes gens ''natifs digitaux'' de la génération Y qui disent n'avoir entendu que cela, depuis qu'ils ont l'âge d’entendre, que le monde était fini.
Ce discours omniprésent est le fait d'acteurs médiatiques qui ne sont ni natifs numériques ni convertis au numériques mais le plus souvent de fervents antinumériques.
Du coup ils ne voient pas de futur dans le développement du monde présent et au contraire y retrouvent de moins en moins leurs fameux repères.
Ce qui leur fait dire que la jeune génération n'a plus de repères !
Pourtant rien n'est fini, tout ne fait que commencer !


18 septembre 2016

L'euro à nouveau attaqué sur tous les plateaux à travers le livre de l'économiste Stiglitz présenté comme le pape de l'économie.
Pourquoi personne ne le défend l'euro pourtant présent partout en Europe et même sur les autres continents?
Ou pourquoi personne n'ose le faire ?
Parce qu'il se défend tout seul !


12 septembre 2016

Mort de Claude-Jean Philippe, notamment présentateur à la télévision de l’émission « Ciné Club ».
Un jour à la Coupole, lieu branché de rencontres dans les années 1980, il m'avait vivement conseillé de travailler plutôt que de fréquenter ce genre d'endroits.
D'une certaine façon je l'ai écouté. Résultat j'ai produit des oeuvres mais je suis seul.


10 septembre 2016

35,3°C. C’est la température la plus chaude enregistrée à Toulouse au cours du mois de septembre depuis 1960 (1966)


8 septembre 2016

Le 24 aout, suite à une intervention policière imbécile pour verbaliser le port d'un foulard sur une plage, j'ai constaté qu'il y avait un nombre inhabituel de femmes qui portaient le foulard dans la rue et en terrasse de café dans mon quartier de Paris.
C’était comme si il y avait eu mot d'ordre pour affirmer le droit de porter ce foulard au risque d'exacerber la peur que nous soient imposées des pratiques religieuses, aux femmes en particulier.
En effet depuis je vois davantage de femmes voilées dans ce quartier.
Au risque de faire gonfler les votes de la droite de la droite, et aussi de l’extrême droite.


7 septembre 2016

D. m'a dit : je rentre lundi pour l'Aïd, tu sais ce que c'est ? Le mouton ? / Oui / Vous n'avez pas ça ? / Non, je sais ce que c'est, mais on n'a pas ça !
Elle s'en était étonnée : Ah vous ne faites pas ça, vous ! / Non, on ne fait pas ça.
Je ne lui ai pas dit qu'on avait autre chose, même si on ne l'a plus vraiment !


6 septembre 2016

C'est une chose à quoi on finit par s’habituer lorsqu'on capte les chaines d'infos permanentes : les informations, à part les toutes dernières, on les connait déjà !

4 septembre 2016

Des détenus libérés faute de personnel pour les escorter de la maison d’arrêt au tribunal. Le transfèrement est désormais du ressort du Ministère de la justice et non plus de le la police.
Il faudrait en venir à l'interrogatoire par visioconférence ou bien opter pour le déplacement du juge en maison d’arrêt, ce qui couterait moins cher.


2 septembre 2016

Voila quelqu’un qui, rendant compte des journées Duras 2016, démontre en trois lignes assez obscures qu'elle est une antidurassienne :
« Ce qui ne passe pas de Marguerite Duras, c’est son actualité datée, celle d’un temps qu’elle exprima dans sa manière de faire et ses principes, l’exigence de la position du texte en voix off plus encore que par quelque contenu aussi mouvant que les préoccupations qui vont et viennent au fil des ans. Y chercher une teneur idéologique mène au contresens. Autrement dit, l’historicisation, qui est chronologie, sanctionne seule la radicalité donnée aux mots qui en portent l’épaisseur. » (Maïté Bouyssy in L'actualité Duras, En Attendant Nadeau, été 2016).
Elle démontre aussi qu'elle ne comprendra jamais Duras!


31 aout 2016

Yves Noël, le dispariteur : « Je voulais te raconter qu’une amie a demandé à ses amis (dont je suis) de lui envoyer pour son anniversaire chacun son livre préféré et que je n’ai pu, toujours, que lui envoyer Rauque la ville et ce qui est drôle, c’est que Stéphane (je ne sais pas si tu vois qui, on était tous les deux au café à Lyon après ta projection de Fréquence perdue et c’est d’ailleurs là qu’on s’est rencontré) lui a aussi envoyé Rauque la ville… Ce livre doux a la vie dure… (et nous aussi…) ».


27 aout 2016

La bourde de la Ministre de la culture titrant le roman de Michel Butor, "La Consolidation" au lieu de « La Modification », n'autorise pourtant pas à parler de ce « pauvre pays qui tombe » ou qui « fuit de partout » qui sont de ces phrases dont se sert l’extrême droite pour nous pourrir le mental.
Au delà du lapsus plus que de l'ignorance, elle nous rappelle que le ministère de la Culture est une administration et non un corp de poétes .


25 aout 2016

Butor est un écrivain qui a mis profondément en cause la notion d’auteur. Il s'est par ailleurs écarté du roman, la narration romanesque ayant rapidement cessé de l’intéresser.
Il a écrit ses quatre romans sur une courte période, vers ses trente ans, entre 1954 et 1957. Et puis jamais plus de roman.
« Je crois avoir apporté beaucoup plus de nouveauté après ma période romanesque que pendant cette même période » a écrit Michel Butor.
Tout comme Marguerite Duras, il ne figure pas sur la fameuse photo des auteurs du nouveau roman (dont Beckett et Robbe-Grillet) prise en 1959 devant les éditions de Minuit.
On dit qu'il était arrivé en retard, soit après la photo.
« Les contemporains ne me suffisaient pas » a-t-il écrit.


13 aout 2016

Une romancière plutôt sympa se plaint des réseaux sociaux qui nous priveraient de liberté.
« On sait hélas combien ils nous soumettent, dit-elle, c'est la fin de la liberté, celle de ne pas savoir. »
Le pense-t-elle, le dit-elle par habitude, ou bien parce que c'est le genre de discours qu'il faut glisser pour être bien placé dans l'édition actuelle ?
On ne sait si elle mélange les réseaux, le web, les pages jaunes qui par exemple nous donnent l'heure d'ouverture de la boutique où l'on veut se rendre. Se plaint-elle de la liberté de contacter à peu près deux milliards de personnes sur Facebook ? Si on le souhaite, si on veut.
Si on tient à s'y connecter !


12 aout 2016

La ville folle du mois d'aout. Les rues très peu fréquentées en semaine ça rend fou les gens. Déjà, comme ils se retrouvent chacun seuls, même dans la rue, ils ont tendance à parler tout seul.
Et ce n'est pas mieux dans les cafés ou ils sont seuls faute d'avoir pu trouver quelqu'un qui soit à Paris, et non près de son téléphone dans un ailleurs lointain.
La rue parsemée est particulière, des gens parlent fort, s’engueulent : « Vous êtes venu m'alpaguer dans la rue... Tu veux me faire crever... Vas-y, barre-toi, je m'en fous ».
D'autres hurlent, tandis qu'un enfant ici ou là pleure. Peut-être que d'ordinaire, immergés dans l’ensemble de la foule, on ne les entend pas.
Dans certains quartiers qui plus est, se déroulent des tournages de films qui renforcent l'impression qu'on se trouve à tout le moins dans un décor de cinéma.
Alors c'est ça qui doit rendre fou, le vain espoir de trouver seul la sortie du décor...


6 aout 2016

Les Jeux Olympiques, franchement je ne sais pas. C'est sympathique et pacifique.
Et c'est quelque chose qui relie le monde et relie aussi au passé. Ne serait-ce que par des disciplines anciennes qui ne se pratiquent plus spontanément, l'escrime, l'épée, le tir à l'arc etc.
Il y aussi des disciplines qui ne sont pas spécialement sportives selon moi, l'épreuve de carabine, le tir au pistolet.
Bon, on va assister aux multiples compétitions et surtout aux remises de médailles qui finalisent la compétition entre plus de 200 nations.
Cependant, pour Paris, je choisirais plutôt l'exposition universelle en 2025 que les JO en 2024 !


4 aout 2016

Le nombre de cinglés dans le monde, ça fait beaucoup. En plus si on y regarde bien, la folie est générale. Même sans en avoir l'air, nous sommes tous plus ou moins dans une sorte de folie, certes dont on ne se rend pas compte, et que nous habillons sous forme de convictions et d'impulsions. Tous, moi compris !


1er aout 2016

Des hommes sérieux, titrés philosophes et sociologues, salariés du gouvernement débitent que tout s'est dégradé. L’esprit de raison, la démocratie, les libertés, les égalités. Ce sont des gens habitués à la pensée critique qui passent leur temps à débiner.


31 juillet 2016

On accorde beaucoup trop d'intelligence à la stratégie des islamistes radicaux. D'abord parce qu'ils ont à peu près le même entêtement que les premiers chrétiens, sauf qu’eux n'étaient pas violents (même si certains de leurs suivants l'ont été largement). Ensuite parce qu'on ne se rend pas compte de la débilité des éléments de croyance qui conduisent à leurs actes.
Mais surtout parce qu'il faut analyser leurs attentats comme l'expression simple d'un rapport de forces.
Ainsi au cours d'un dialogue avec deux religieuses, après le massacre dans l’église, l'un des terroristes a déclaré : " Tant qu'il y aura des bombes sur la Syrie, nous continuerons les attentats. Et il y en aura tous les jours. Quand vous vous arrêterez, nous arrêterons ".
Ce qui implique que les acteurs sont forcément reliés à une organisation alors qu'on pourrait croire parfois à l’intervention de quelques individus autonomes.
Rappeler que les attentats de 1986 à Paris (Rue de Rennes...) se sont arrêtés quand la France a négocié avec l'Iran.


26 juillet 2016

« L'hégémonie de l'Occident est terminée et, maintenant, le relais va être pris par des idéologies terrifiantes. » aurait dit Marguerite Duras dans une interview.
Il ne faut pas tout prendre à la lettre. Certains y voient l'intuition qu'elle aurait eu de l’islamisme radical. Je crois qu'elle craignait surtout des idéologies normales fascistes au sens de simplismes.
Par ailleurs l'Occident n'est pas menacé, les USA sont les premiers en tout, et l'Europe reste la première puissance économique, même à 27.
Surtout, l’islamisme radical n'a pas d'avenir par définition.


16 juillet 2016

« Qu'est-ce qu'être moderne? » tel était le débat retransmis par France Culture animé par un des chroniqueurs habituels qui prend le soin de convoquer trois antimodernes dont un couple d'artistes. Il les a choisis parce qu'ils interrogent l'état pas très réjouissant de notre monde. Ce qui est une façon d'avoir réglé le débat.
Qui prouve en effet qu'il n'est pas globalement réjouissant même si des choses horribles se passent (« avec tout ce qui se passe » est une phrase qui parait se suffire à elle-même).
En réalité ils ne pratiquent pas la modernité de notre temps, quand ils en parlent, ils citent par exemple la vidéo.
Ce ne sont pas des natifs numériques, et ils ne sont pas davantage des convertis numériques.
Ils ne comprennent pas que le numérique importe une logique nouvelle qui s’oppose à la logique instinctive.
La modernité c'est l’accroissement des possibilités par l'injection généralisée d'intelligence.


7 juillet 2016

Les cyclistes qui pédalent en téléphonant font revivre au piéton l'expérience du sifflet d'Eisntein. Ainsi la vie privée s'est perdue, ou au contraire elle s'accroit.

Plus de casseurs sachant casser dans les manif parisiennes depuis l'épisode de l’interdiction du parcours Bastille / Nation suivi de l'autorisation de celui allant de Bastille à Bastille???


5 juillet 2016

Tandis qu'un engin humain est arrivé à proximité de Jupiter pour tenter d'en sonder la composition sous ses nuages, Libération titre sur une phrase du philosophe (?) Bernard Stiegler: «L’accélération de l’innovation court-circuite tout ce qui contribue à l’élaboration de la civilisation».
A ses thémes habituels (épokhè et pharmakon), il ajoute la «disruption» qui constitue selon lui « une barbarie ''soft'' incompatible avec la socialisation ».
Il ne prend pas en compte que celle-ci se révèle correspondre à un ajout d'intelligence. Et en général à un accroissement des possibilités.


2 juillet 2016

Pour en finir avec cette légende selon quoi on n'aurait pas respecté le vote négatif des français au référendum de 2005 . Rappeler que s'agissant d'un traité constitutionnel, les électeurs se sont prononcés tout autant contre un texte obscur comportant plusieurs centaines de pages que contre le pouvoir impopulaire de l'époque. Et puis avait été décisif le fameux plombier polonais qui "allait détruire l'artisanat français". Il est d'ailleurs réapparu au Royaume-Uni lors du référendum sur le Brexit parmi d'autres bobards sur l'Europe.
Après des mois de négociations a été élaboré le traité de Lisbonne, moins ambitieux, que le candidat à la présidentielle de 2007 s'était engagé à faire voter par le parlement français s'il était élu, ce qui a été fait.
Le traité de Lisbonne, et non la constitution, a finalement été adopté après deux référendums en Irlande et des dérogations accordées à ce pays (neutralité militaire, interdiction de l'avortement).

En réalité le vote qui n'a pas été pris en compte, c'est celui de l'Espagne et du Luxembourg qui avaient voté oui.

27 juin 2016

Faut-il croire les chroniqueurs qui voient de la zizanie partout ? A propos de ce qui s’appelle le couple franco-allemand après le Brexit, on ne sait. Mais à propos de l'épisode de la manifestation interdite, il semble qu'ils aient eu tout faux.
Un parcours de manifestation de Bastille à Nation proposé par les syndicats a été interdit d'un commun accord entre les trois de l’exécutif. Ensuite reçus à leur demande par le ministre de l'intérieur il leur a été proposé un parcours Bastille Bastille qu'ils ont accepté.
Ainsi il apparait qu'il n'y a eu ni désaccord à la tête de l'Etat, ni revirement de l’exécutif, ni victoire des syndicats.
Oui mais c'est un story-stelling trop court pour les medias qui préfèrent jouer la partition de la zizanie !


21 juin 2016

Je me laisse prendre par l'actualité.
Je découvre une erreur d'interprétation sur une phrase du premier ministre selon qui « retirer le texte de la loi Travail voudrait dire qu’on ne pourrait plus réformer, sauf par la brutalité ».
« La phrase peut s’entendre comme la menace directe d’imposer les réformes par la force brute, à défaut d’y parvenir par la voie parlementaire et le dialogue social », écrit Pascal Maillard sur Mediapart.
Or le premier ministre dit que, soit c'est la loi qui réforme, soit c'est la "brutalité" de la rue qui l'emporte.

Yves Pagés n'a vu le lendemain de la manif du 14 juin « aucun graffiti explicatif autour des cinq ou six magasins de déco intérieur, d’optique ou de fringues dont les vitrines ont été brisées (en plus de celle des banques et autres commerces de luxe) » .
En réalité oui, il y en avait un, c'était  : « Vive la casse »
Graffiti qui subsistait sur ce mur du Bld du Montparnasse le 15 juin vers 11h 30


18 juin 20016 15:30

Selon Jonathan Franzen, on serait « esclave de ce qui était censé nous libérer ».
Bon moi, je ne me sens pas esclave des ordinateurs, ni d'internet, de facebook ou autre twitter et instagram.
Je les vois comme des possibilités que je ne peux hélas pas toutes utiliser.
A l’image de l'auteur précité, ceux qui se plaignent d'en être esclaves sont des gens qui sont contre le numérique. Et souvent des gens qui ne s'en servent pas sous prétexte que le livre c'est mieux que les tablettes et les ordinateurs...
En fait c'est un choix à faire, étant entendu qu'on peut continuer de lire des livres comme jamais.
Une grande erreur à propos du numérique est de croire que ce serait seulement un outil dont on peut ou pas se servir.
Le livre n'est pas non plus simplement un outil, il a par sa fonction transformé le monde. Le numérique en raison de sa logique conduit à une transformation mentale.
Ce processus est devenu une source de conflit par exemple entre élèves "natifs digitaux" et professeurs qui sont réticents au numérique. Car ils finissent pas ne plus penser pareillement.


18 juin 2016 11:00

Anatole France moqué une fois de plus à l'occasion d'un sujet du bac français. Il l'avait été beaucoup par les surréalistes.
Etait-il une femme ou simplement un station de métro, se sont demandés les élèves les plus délurés ? Les autres savaient peut-être que c'était un écrivain sans en connaitre le moindre livre ni l'avoir lu bien entendu.
Sur le coup, moi-même je n'avais aucun titre qui me revenait, oui un peu plus tard ''Le crime de Sylvain Bonnard'', mais rien d'autre.
En revanche j’avais en tête qu'il a écrit une préface pour ''Les plaisir et les jours'' de Marcel Proust, ce qui est une raison suffisante de l'avoir réveillé pour le bac français 2016.


17 juin 2016

C'est quoi votre roman ?
En fait j'attendais même pas cette question pour dire que le sujet c’était une forme de retour à l'enfance. A quoi on m'opposait un sourire silencieux.
Hier, je me suis rendu compte que « retour à l'enfance » était l'expression utilisée pour les vieillards qui perdait la boule, il est retombé en enfance !

14 juin 2016

La photo du tireur d'Orlando est apparue à 18h35 sur les écrans et l'on a su dès lors qu’elle allait nous arriver à la figure chaque fois qu'il serait question de cette tuerie, comme s'il s'agissait de quelqu'un de méritant


13 juin 2016

Le Brexit apparait comme la solution au problème posé à la Grande Bretagne par l'Europe dont la finalité est toujours plus d'union. Ce que justement le Royaume Uni ne veut pas.
Après la sortie des Britanniques, des accords globaux devraient être passés avec l'UE à la manière de ceux qui lient la Suisse et l'UE.
Ce seraient des accords stables sans perspective d'évolution vers une union renforcée.
D'un autre côté, l’Europe unie pourrait se réaliser, peut être sans en avoir l'air, du seul fait de sa finalité par principe, alors qu'il n'y aurait plus le frein anglais.


30 mai 2016

«Ce n’est pas facile d’être jeunes aujourd’hui. Nous leur laissons le réchauffement climatique, une dette publique élevée, des retraites qui ne sont pas financées, le chômage, le logement cher, un système éducatif impliquant de fortes inégalités. »
Est-ce qu'il faut répondre à cette affirmation du Nobel de l'économie Jean Tirole qui encombre le discours général au point de faire consensus?
Dire que les jeunes du 21e siècle ont la liberté sexuelle et vivent la vie numérique. Qu'ils bénéficient d'équipements comme jamais en piscines, routes, stades, salles de concerts, bibliothèques, universités etc. De plus qu'ils ont la liberté d'être libres.
Et puis était-ce si facile d'être jeune au cours des guerres du 20e, et pendant la guerre d’Algérie ? Etait-ce si facile d'être jeune quand seulement une petite minorité faisait des études supérieures. Etait-ce vraiment facile de l'être en 1968, ou alors il faudrait expliquer pourquoi ils se sont révoltés ?


24 mai 2016

On peut prédire que la France sera islamisée dans une cinquantaine d'années. Ou au contraire que l’islam va s’étioler comme il est arrivé au catholicisme depuis les années 1960.
On peut affirmer, comme François Cusset, que des « marqueurs léninistes » indiquent la probabilité d'une révolution politique proche. Ou au contraire que la société démocratique dite libérale (non autoritaire) va l'emporter, avec une participation très importante à la prochaine élection présidentielle.
On peut annoncer que l'Europe n'a plus de tête ni projets et qu'elle va se disloquer. Ou au contraire qu'elle ne sera jamais aussi forte dans les années à venir après avoir dépassé tant de crises. Par exemple celle de l'entrée de la Grande Bretagne dans l’Europe en 1973 et celle à venir de sa possible sortie en juin 2016.


14 mai 2016

2 questions que l'on m'a posées sur Marguerite Duras.
Est-ce qu'elle a eu une vie intéressante Duras, me demande Jean C au cours d'une discussion ?
Un instant de réflexion, puis je réponds : « Oui, je le crois ». D’abord parce que écrire comme elle le faisait était en soi une vie. Et ensuite en raison bien sûr de toutes les rencontres qu’elle a faites. Et encore en raison de son regard passionné à l'égard du monde et des gens etc.
Était-elle vraiment aussi désagréable qu'on l'a écrit dans certains livres, m’avait demandé Bernard C. avant le spectacle que nous avions donné au Palais de Tokyo pour le centenaire de sa naissance.
J'avais démenti. Non elle ne l'était pas. Elle était même selon moi quelqu’un de particulièrement agréable et attentive. Je l'aurais répété plusieurs fois que n'aurait pas été enlevé que cela a été écrit.

Parution de ''L'autre scène du littéraire'' (P.I.E. Peter Lang)
Du
18 au 22 mai 2016 : CINEMA de Marguerite Duras au Château de Duras (Lot et Garonne)


9 mai 2016

Faut être courageux pour écrire sur l’Europe aujourdhui pour la fêter, tant les oppositions à l'Europe sont devenues bien pensantes. Ainsi est-elle catégorisée libérale, voire ultralibérale, antidémocratique et même fascisante, ce qui est un comble. Le tout étant ficelé par la phrase répétée à souhait selon quoi « l'Europe ne fait plus rêver ».
Ce à quoi il faudrait opposer qu'elle fait rêver le monde entier. Il suffit de voir l'Europe à travers le regard des non-européens pour avoir une vision positive de l’Europe.
L’Europe n'a d’ailleurs plus à faire rêver parce qu'elle a comme destin de se transformer en puissance mondiale au niveau de la Chine et des USA, tout en étant exemplaire en regard de ses valeurs et du respect de ses citoyens.


7 mai 2016

A peine quitté son poste, l'ex-président du Conseil constitutionnel, déjà nouveau président d'un conseil des archives, visite tous les médias avec un livre, où il dézingue ses camarades, boosté par une publicité dans la rue de son éditeur: «  la force d'une parole libre ».
Bien qu'il ait occupé à peu près tous les postes de la République il n'est pas heureux, il lui faudrait autre chose, par exemple devenir acteur. Ça lui manque, dit-il, de jouer un autre personnage que lui-même.
Voilà où l'on comprend que l'homme n'a en réalité jamais été lui-même à force de n’être qu'un type posté.


4 mai 2016

La lettre de Yann, je ne l’avais pas perdue mais je ne savais plus où elle était. Je la visualisais précisément dans un meuble mais celui ci avait été vidé et déplacé lorsque j'avais changé de lieu de travail. Finalement je l'ai retrouvée là où je l'avais rangée, dans un des tapuscrits de ''La Fiction d'Emmedée'', assez logiquement, sauf que ceux-ci étaient déjà dans les archives parmi d'autres archives :

Je viens de lire ''La Fiction d'Emmedée''. J'ai reconnu immédiatement la personne qui écrit, celle qui écrit à elle et au monde, encore et encore. Qui provoque, qui exagère, qui est farceuse, qui est rieuse comme pas une, "fine comme l'ombre" (c'est un mot de la mère, institutrice en Indochine). Celle qui, comme tu l'écris, a affaire / à faire avec la vérité jusqu'à y compris contre elle-même [...] J'ai lu ton livre avec beaucoup d'émotion, et j'ai même ri à certains passages. Merci à toi (Yann Andréa, 1998).


2 mai 2016

Affirmation d'un expert : « On ne leur offre pas d'idéal à ces jeunes ». Sous-entendu, contrairement aux mouvements islamistes. A part de vivre libre librement, j'ajouterai.


27 avril 2016

Il y a une colère dans le pays, un ras-le-bol, un esprit de révolte qui s’illustrent à travers une assertion répétée selon laquelle « Ça empire » et même « ça s'empire de plus en plus ». Quoi ? la situation en général.
S'y relient une offuscation répandue autant qu'une démagogie généralisée, sans compter la diffusion d'infos inexactes par imprécision. Et par simplisme, ce qui est plus grave.
Selon une journaliste de Télérama, il y aurait un point commun entre ''Nuit-debout'' et la majorité des français. « Ils ont l'impression qu’on leur enlève tout », assène-t-elle.

Drôle, moi j'ai le sentiment qu'on a ajouté beaucoup à nos vies depuis des années avec le numérique, le surcroit des libertés d'accès à l'info et au savoir. Et à l'échange en temp réel.
Un ajout qui n'apparait pas à tous alors qu'il permet de continuer d'inventer le monde, à grandes enjambées.

19 avril 2016

Le sociologue Michel Fize est sûr d'une chose ''Nuit debout'', c'est la fin du vieu monde politique, social et économique.
Sauf que le nouveau monde sera mondialisé et global. En l'occurrence il y a un repli sur le local à travers des réunions en commissions de quelques centaines de personnes au mieux.
De plus le monde nouveau ne se fera pas dans la violence. Or il y a une tolérance au moins à la violence parce qu'elle « fait peur et crée un rapport de forces ». Il y a surtout une violence dans ceci : on vote une action en assemblée générale et après on y va parce qu'on a décidé qu'on en avait le droit.
Et puis le nouveau monde sera intelligent (féministe, numérique...). Or s'il y a sur place des marques d'intelligence, elles sont recouvertes par des slogans du passé que les gens répètent comme des croyants.
Il se peut cependant que Nuit-debout dure longtemps. Que ça devienne un habitude pour un certain nombre de gens de s'y retrouver.
Il en sortira peut-être un mouvement politique mais il n’est pas sûr qu'il soit moderne ni instigateur d'un monde nouveau.


15 avril 2016

Le verbe interpeller qui est très utilisé ces temps-ci, se prononce interpeler, comme propose de l'écrire la nouvelle orthographe des rectifications orthographiques de 1990. C'est dire qu'il devrait se conjuguer comme le verbe appeler.
La police interpelle une interpelée, et non un interpellé. Procéder à des interpellations, c'est interpeler des manifestants.
L'option « réforme de 1990 » dans les dictionnaires orthographiques permet d'intégrer facilement la nouvelle orthographe.


10 avril 2016

Non à ce titre du journal Le Monde : « Pourquoi l'Europe est mortelle ? »
D’abord parce que le mot peut avoir une double signification, celle d'être « grave », pénible, pas drôle. Mais aussi celle d'être en train de disparaitre. Sa mort est déjà annoncée en somme. Car "mortelle" est un mot plus fort qu'une « Dés-union ». Beaucoup plus mortifère.
Ensuite parce que ce titre n'est pas fait pour faire prendre conscience aux européens du risque qu'encoure l’Europe.
Au contraire, c'est un titre parlant pour le nombre grandissant de gens qui ont une mauvais image de l'Europe, depuis le premier badaud jusqu'à l'alliance des extrêmes de gauche et de droite.
En cela il participe d'une opération de ''bashing'' dont l'Europe est de plus en plus l'objet.
Et pourtant jamais l'attrait de l'Europe n'a été aussi fort et partagé dans le monde. Jamais la liberté de se déplacer des européens n'a été aussi pratiquée, leurs droits respectés etc.
On peut dire encore qu'il y a plutôt moins de misère en Europe qu'aux USA ou en Chine par exemple. Que la police y est malgré tout plus respectueuse des citoyens que dans ces pays sus-cités et dans bien d'autres. Sans compter qu'un européen peut payer de part le monde avec son euro.
Au-delà de la métaphore du verre à moitié vide ou à demi plein, on peut raisonnablement penser que l'Europe n'est pas mortelle en ce qu'elle poursuit son chemin en faisant face à des difficultés constantes et régulières...
En réalité, l’Europe se construit plus qu'elle se détruit.


4 avril 2016

« Nous ne revendiquons rien » déclare Fréderic Lordon, un économiste intervenant de "Nuit Debout" place de la république, qui parait ainsi exprimer le rejet de toutes solutions réformistes.
Tout de même, il propose d'écrire une nouvelle constitution.
Tout de même encore, il a réclamé cette nuit ''l'abolition de la propriété privée des moyens de production'' dont on sait que cela a déjà été appliqué au siècle dernier dans les pays dits communistes avec comme résultat l'oppression politique.
Ce à quoi il appelle fermement, c'est la convergence des luttes qui est hélas une façon de sombrer dans le populisme, tant on peut vite rencontrer des conflits d’intérêts. C'est pourtant ce dont il dit rêver, par exemple que se réunissent sur cette place, chauffeurs de taxi et chauffeurs Uber.
Une question non mise en avant qui pourtant me semble partagée, sans être toujours formulée, c'est celle qui concerne le travail salarié, à savoir : « Comment y échapper ? »


27 mars 2016

Avec d'autres, le démographe Emmanuel Todd stigmatise une vision « des jeunes tout de jovialité, parfaitement sains, et radieux, sirotant des bières à la terrasse des bistrots, alors que leurs taux d’emploi (sont) misérables, les stages sous-payés voire non payés; être jeune en France, ce n’est pas juste siroter un demi en terrasse; cette vision-là, assène-t-il, c’est typiquement celle d’une société âgée qui a des problèmes de prostate ».
La différence entre ces jeunes et lui, et ça change tout, c'est qu'ils sont nés dans la vie numérique et la vivent avec bonheur. Pas lui.
Ils ont sans doute du mal à entrer sur le marché du travail mais ils ont une vie incomparablement plus "excitante" que celle de leurs ancêtres qui trouvaient facilement du boulot !


24 mars 2016

L'abomination de ces attentats nous assombrit des jours après. Bien sûr en raison des horribles douleurs physiques et morales des victimes et de leurs proches. Et aussi de l’atrocité de l'acte consistant à vouloir produire le plus grand massacre. Mais encore parce que leurs auteurs ne sont que quelques décérébrés qui privilégient la mort plutot que la vie.
Des terroristes, il y en a eu de longue date, leurs actions perdurent généralement quelques années, pas forcément une génération. Sauf que les djihadistes s’appuient avec fanatisme sur une religion qu'ils voudraient imposer au monde telle qu'elle était censée être à ses origines d'un autre millénaire.
Les musulmans doivent dénoncer ces apprentis ou futurs terroristes avant qu'ils passent à l'acte. Et les femmes musulmanes en particulier devraient remettre en cause un certain nombre de pratiques qui les abaissent, par exemple celle du ''tuteur'' qui renforce les egos masculins.
S'il est vrai que la plupart des terroristes impliqués dans les derniers attentats ont à un moment ou à un autre échappé aux services de police alors qu'ils auraient pu ne pas leur échapper, il y a une petite marge de manoeuvre pour empêcher de nouveaux attentats.


23 mars 2016

Résistance aux rectifications orthographiques de 1990 dans les extensions d'Open Office : « Étant donné que bon nombre de graphies réformées sont considérées comme erronées par beaucoup, le dictionnaire orthographique de la réforme de 1990 est déconseillé » (c'est la version "classique" qui est conseillée).
Si vous choisissez le dictionnaire "toutes variantes" l’accent circonflexe sera ajouté automatiquement sur plait, connaitre ou surement etc. Mais pas sur ''être'', ce qui serait pourtant bien utile !


22 mars 2016

C'est l'horreur, ce travail d’écriture d'un roman qui m'occupe déjà depuis un an et demi / L'horreur, s'interroge M-L R ? Moi quand je rédigeais ma thèse, j'avais du plaisir, par exemple au réveil je me disais que j'allais y travailler / Oui oui, il y a cela aussi, c'est vrai. Il y a du plaisir quand une piste nouvelle se découvre, quand des phrases inattendues surgissent. Mais il faut puiser des forces hors de soi pour poursuivre. La thèse, c'est très difficile mais au moins tu travailles sur une matière. Un roman, au début, il y a juste des éléments de réalité dispersés, alors le travail c'est de développer la fiction...
Je crois que je suis à l'étape la plus dure du roman / Tu n’arrives pas à terminer ? me demande une autre / Enfin, j'ai une première version, le travail d'écriture continue, et ce faisant il y a une auto-construction qui s’opère / Ah oui après tu es obligé d'apporter des modifications... / Non, le roman se construit, c'est de l'élaboration, parfois c'est trop dur...


21 mars 2016

Je suis convaincu qu'il faut certainement se tenir indigné. Le rester toujours à tous moments? je ne sais. Car cela ne doit pas empêcher d'être dans la passion et l’enthousiasme de la novation qui possiblement nous sortira de la misère, oui.


15 mars 2016

Je ne dis rien contre le fait qu'il y a de plus en plus de public pour les événements culturels par exemple. Bien au contraire. Cependant, à moins d'invitation, et encore, je ne vais plus à la plupart des événements où j'aimerais aller en raison des queues dites interminables qui, quand elles se terminent, nous ont enlevé une part du désir d’y aller. Quand ce n'est pas, avant d'en finir, que la salle est pleine, ou bien que tous les produits ont été vendus etc.
Le pire dans les queues, dire parmi les pires, ces sont les files d'attente que doivent subir les étrangers pour régulariser leur papier. La France n'est pas libérale au sens politique.


11 mars 2016

La plupart des philosophes et penseurs de cette époque délivrent des assertions négatives sur leur temp, comme s'il n'y avait pas d'autre possibilité pour se faire entendre.
Et moi je suis obligé d'en passer par la critique de ces assertions au lieu d’émettre des arguments positifs.
Ainsi de ces phrases de Edward Bond, par exemple, dont je ne mets évidement pas en cause la qualité de l'oeuvre.
« La première guerre mondiale a été une guerre épouvantable mais ce qui se passe depuis est pire encore. ». On ne sait pas comment on peut penser raisonnablement un pire que la guerre 14-18 dans l'ampleur de la catastrophe.
Ou cette autre phrase: « On s’est débarrassé des pestes et de toutes les grandes calamités de l’humanité mais en réalité nous vivons dans un monde profondément triste. »
Outre que c'est une affirmation gratuite, elle impliquerait que d'autres époques n'étaient pas tristes. Alors il faut se référer aux gens qui se sont fait tuer par les terroristes le 13 novembre à Paris, non ils n'étaient pas tristes, ils étaient joyeux même, tout comme ceux du Bataclan.
Il faut croire qu'il est difficile d'énoncer positivement un jugement sur notre époque.


7 mars 2016

Le recasement des politiques est une pratique régulière. Ainsi l'homme qui vient de quitter la présidence du conseil constitutionnel a été nommé aussitôt président du Conseil des archives.
Pas pour lui fournir un petit salaire de secours, il a assez de retraites provenant de sa carrière politique antérieure où il a exercé à peu près toutes les fonctions électorales possibles. Non, c'est pour l'occuper, précisément pour donner une réponse à la question : mais qu'est-ce qu'il va faire maintenant?
En fait, c'est même pas ça puisqu’il s'occupe déjà à écrire des romans policiers.
Non, ces gens ont besoin d'être postés sinon ils se sentent rien.


1er mars 2016

140 millions d'euros de la dite ''réserve parlementaire'' distribués à leur guise par les députés et sénateurs en 2015.
Qui donc aura la courage de proposer la suppression de cette disposition d'un autre temp ?


4 février 2016

Ça y est, l'Education nationale appliquera la nouvelle orthographe dans les manuels à la rentrée 2016/17. En novembre 2015, le Bulletin officiel avait réaffirmé que «l'enseignement de l'orthographe a pour référence les rectifications orthographiques publiées par le Journal officiel de la République française le 6 décembre 1990». Ce que, 25 ans avant donc, le ministre de l’éducation nationale n'avait pas voulu publier dans ce même bulletin.
Les conservateurs, en fait ceux qui ont du mal à changer de chemin, vont s'y opposer et batailler ferme. Pourtant il ne s’agit ni de détruire la langue ni de niveler par le bas. Bien au contraire de la défendre cette langue en l’élaborant davantage.
Un mouvement est lancé pour faire du français une langue porteuse de nos pensées et de nos vies du 21e siècle.

2 février 2016

Selon la Délégation à la langue française, il est impossible d'écrire correctement en français avec le clavier azerty qui pourrait en effet être remplacé par un clavier alphabétique. Mais il resterait difficile d'écrire les lettres françaises entrelacées et surtout les différents accents et cédilles avec les majuscules.
Il est cependant absurde de croire qu'en changeant le clavier ici en France, ça va changer quelque chose dans la transmission numérique internationale.
Le oe entrelacé, il faut l'oublier, qu'il devienne non entrelacé, ainsi une soeur, ou un coeur ça passe bien, tandis que sœur devient sour ou seur... Les accents sur les majuscules pourraient l'être par défaut. En revanche le ç est un probleme tout comme il est un problème dans les adresses web, sauf à disparaitre : <academie francaise.fr>.
La Délégation ad hoc peut-elle trouver une solution? Ecrire "franssaise" ou donner au ''c'' le son ''ss'' et opter pour le K dans les autres cas!


22 janvier 2016

Le Brexit ou sortie du Royaume-Uni de l'Europe reste peu probable, mais possible. Outre qu’elle entrainerait une indépendance de l'Ecosse qui elle veut rester dans l'Europe, elle poserait sérieusement la question de la langue.
Comment en effet conserver la langue anglaise comme langue quasi officielle de l'Union européenne si l’Angleterre n'en faisait plus partie ?


18 janvier 2016

1% de la population possède autant que les 99% restant, selon Oxfam qui balance ça un lundi matin sans source précise. L'extraordinaire est que l'annonce est reprise comme une info par toute la presse sans la moindre question sur la fiabilité de l'étude, voir les absurdes statistiques de Oxfam.
Je suis sûr qu'en effet un très petit nombre de gens riches le sont plus qu’une grande partie de la population pauvre... Mais je m’insurge contre le fait qu'une annonce populiste puisse faire le tour du monde si facilement. Il y a quelques ONG qui ont ce privilège (WWF ou Greenpeace par exemple), ce n'est pas méfiance à leur égard mais juste de la vigilance à l'égard de l’info d'une seule source.


15 janvier 2016

Je n'apprécie pas cet humour d'Eric Chevillard : « Cela surprendra peut-être, mais j’approuve tout à fait la création récente des termes auteure et écrivaine. Il faut bien pouvoir nommer la femme de l’écrivain » (15 janvier 2016).
Ce qui vérifierait une fois de plus que pour y arriver, il faut être un peu réac, même si ça ne suffit pas, bien sûr !


7 janvier 2016

Acordo ortográfico entra em vigor no Brasil. Une grande réforme des règles orthographiques et d’unification de la langue portugaise, adoptée en 1990, vient d'entrée en vigueur au Brésil (après le Portugal en mai 2015).
Le portugais se rapproche de la langue parlée, presque toutes les consonances muettes ne s'écrivent plus.


1er janvier 2016

C'était monsieur texte. Toute considération qui lui venait, il décidait d'en faire un texte


26 décembre 2015

« Comment est-ce que je me portais avec mon manque existentiel ? »
Du mal à répondre à cette question subite d'une personne que je découvre marcher à mes côtés.
De quoi il voulait parler cet homme avec qui j'avais déjà échangé quelques paroles ?
« Je ne vois pas trop les choses sous cet angle là», je lui ai répondu.
Il s'est mis à me parler des sept péchés capitaux que selon lui ni les plantes ni les animaux ne connaissaient.
Puis m'a dit qu'il allait voir un archevêque d'une église orientale et s'est soudain éclipsé, me lançant en guise de salut : « Monsieur, Force et honneur ! »


22 décembre 2015

Que dit cet homme sur Arte qui a installé une mission médicale depuis plus de 30 ans au Bangladesh. Est-ce que la situation sanitaire s’améliore ou bien est ce que ça continue à se détériorer ? Il dit que ça s'améliore plutôt !
Les journalistes en sont cois, pas ce qu'ils attendaient.
Illustration du catastrophisme ambiant, négativisme, glauquisme des medias.
Plus vrai à la télé oui, pas sur You Tube, me dit Bro.
Sur Facebook, c'est à qui trouve le plus négatif, je réponds, moins vrai sur Twitter...


12/13 décembre 2015

Ami, tu m'as inquiété hier dans ta position sur l’extrême droite.
Il faut respecter la démocratie dis-tu, il faut les laisser gouverner, on verra bien ce qu'ils feront à l'épreuve du pouvoir.
Tu dis aussi qu'il n'y a pas assez de démocratie en France, que les élections devraient se dérouler à la proportionnelle.
Je te l'accorde, mais me surprenant moi-même, je dis que la démocratie n'est faite que pour les démocrates.
Il aurait fallu dis-tu que dés le début ils soient représentés.
Tu es peut-être tellement effrayé par les attentats et convaincu qu'il y en aura d'autres, que tu serais prêt à t'en remettre à la politique sécuritaire de l’extrême droite.
Je pense que si 30 à 40% des lecteurs veulent imposer la peine de mort, une idéologie de repli, le rejet des différences, le remise en cause des droits des femmes etc, les 60 à 70% autres électeurs peuvent s'y opposer.



courrier:  JPC@JeanpierreCeton  english  espaÑol  biographie  liens  commander  haut de page